juillet 25, 2018

Rabat, le 20 Juillet 2018, une réunion du Conseil d’Administration de l’Agence Marocaine de Développement de la Logistique (AMDL) a été tenue sous la présidence de Monsieur Abdelkader Amara, Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau.

Cette réunion a été consacrée à l’approbation du bilan et des comptes financiers de l’agence pour l’exercice 2017, ainsi qu’à la discussion et l’approbation de son plan d’actions et du budget pour l’année 2018.

Cette session du Conseil d’Administration a été l’occasion pour passer en revue les actions entreprises par l’AMDL durant l’année 2017 pour développer le secteur logistique marocain, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale pour le développement de la compétitivité logistique.

Durant l’année 2017, l’agence a poursuivi ses efforts pour consolider les acquis réalisés. En effet, cette année a particulièrement été marquée par le lancement du programme de mise à niveau logistique des PME « PME LOGIS », en partenariat avec le secteur privé. Ce programme qui offre de nombreuses possibilités d’appuis technique et financier aux PME marocaines vise le rehaussement du niveau des pratiques logistiques au sein des PME, leur adaptation aux meilleures normes et standards adoptés dans ce domaine ainsi que l’amélioration de la formation et des compétences logistiques des ressources humaines.

Par ailleurs, et afin de renforcer les efforts déployés dans le cadre du développement des compétences logistiques, l’AMDL a achevé en 2017 la préparation d’un plan de formation national pour le secteur de la logistique à l’horizon 2020 et la production d’un ensemble d’outils de gestion de la formation dans le secteur logistique au Maroc. Ces outils consistent principalement en l’élaboration d’un référentiel des emplois, métiers et compétences (REM-REC) recensant vingt et un métiers relatifs aux activités logistiques et l’établissement de guides afférents au recrutement, à l’évaluation des compétences et à la formation continue dans ce secteur.

En outre, et dans le cadre de l’amélioration de l’encadrement du secteur logistique, l’agence a préparé  en 2017 un programme de normalisation pour la période 2018-2020 qui vise à développer un référentiel national de normes et standards à même  d’accompagner le développement et les ambitions du secteur logistique marocain.

Aussi, plusieurs initiatives de promotion et de communication autour des potentialités logistiques du Maroc ont été entreprises à l’occasion de plusieurs rencontres internationales afin de conforter la vocation du Maroc comme une base logistique pionnière aux niveaux méditerranéen et africain.

Et dans la perspective de renforcer cette dynamique, le plan d’actions 2018 présenté lors de cette session du Conseil d’Administration prévoit la mise en œuvre de plusieurs programmes et projets visant à rehausser le niveau des pratiques logistiques et à instaurer un cadre propice à une dynamique logistique cohérente.

En effet, l’agence poursuivra ses travaux de concertation avec les secteurs et les collectivités territoriales concernées afin de finaliser les préparatifs pour le lancement de la réalisation de zones logistiques offrant un immobilier logistique de nouvelle génération répondant aux besoins des acteurs et contribuant au développement local, conformément aux nouvelles orientations dans le cadre du chantier de la régionalisation avancée.

L’agence s’attèlera également à poursuivre l’opérationnalisation du programme de mise à niveau logistique des PME marocaines et à mettre en place un système de labellisation au profit des opérateurs logistiques qui contribuera à renforcer la confiance des acteurs économiques dans le niveau de qualité des services logistiques offerts au Maroc.

A la fin de cette réunion, le Conseil d’Administration a approuvé le bilan et les comptes de l’année 2017 ainsi que le plan d’actions et le budget de l’AMDL pour l’année 2018.

 

 

Facebook Twitter LinkedIn